Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



  • Accueil
  • > Orange et bigaradier, « Citrus aurantium Bigaradia »

Orange et bigaradier, « Citrus aurantium Bigaradia »

Oranger bigaradier (arbre avec feuilles et fruits)

*

Orange et bigaradier

 

 

Au viêt-nam on offre des oranges aux jeunes couples. En Chine, offrir des oranges à une jeune fille signifie la demander en mariage…

 

Il y a un grand nombre d’espèces d’oranges c’est un fruit solaire.
L’oranger dont la fleur s’emploie pour la parfumerie est l’ »oranger amer » ou « bigaradier », le « citrus bigaradia », c’est, du reste, un des arbres les plus utiles du parfumeur, non seulement parce qu’il tire de ses fleurs une eau distillée, une essence, une huile ou une pommade, mais les feuilles lui procurent ce que l’on appelle une essence nommée « petit grain », et ses fruits produisent « l’essence de bigarade ».
Ces deux essences entrent avec « le néroli », tiré des fleurs, dans la composition de « l’eau de cologne », c’est ce qui en fait un mélange harmonieux.

Neroli Citrus aurantium Bigaradia ( planche fleurie)

L’Orange a presque les mêmes composés que le citron avec l’avantage qu’elle est beaucoup mieux tolérée par l’organisme que ce dernier. L’orange est plus douce et son action dépurative l’est donc également. Son pouvoir tonique et nutritif sur l’organisme est prouvé. Il faut cependant en éviter l’excès à cause bien entendu de ce pouvoir dépuratif, il est préférable de la consommer le matin au petit déjeuner par exemple.

Un proverbe arabe dit « l’orange est d’or le matin, d’argent à midi, et de plomb le soir »

 

Ce fruit est bien accepté par les diabétiques à cause de sa faible teneur en sucre. Fruit indispensable pour la femme enceinte, pour celle qui allaite et pour les enfants en pleine croissance. Il en est de même pour les sportifs, les personnes devant fournir des efforts musculaires importants, les malades en convalescence et aussi pour les personnes âgées.

 

Orange bigarade (fruit)

Bonne contre les rhumatismes et la goutte ainsi que pour faire baisser la fièvre et combattre la fatigue.

L’orange renforce les protections immunitaires, défend les muqueuses et permet l’augmentation de la sécrétion pancréatique lors de la digestion.

Elle peut être comme le citron être employée aux soins du visage avec l’avantage qu’elle a une action antirides. Elle favorise l’augmentation des globules rouges et lutte contre l’anémie. Fluidifie le sang et protège les vaisseaux sanguins, une action aussi importante sur la peau et sur les cheveux…

A cause de la quantité importante de vitamine C l’orange sert à lutter contre le scorbut, prévient le développement des rhumes. Son acide citrique permet la dissolution de l’acide urique et donc l’élimination de calculs rénaux. Elle a donc une action diurétique.

La cure d’orange est utile contre la grippe et l’eczéma.

L’infusion de zestes d’orange sert pour stimuler la digestion et pour empêcher la formation de gaz.

L’infusion de fleurs et de feuilles d’oranger sert comme stimulant et tonifiant de l’organisme. Elle diminue les insomnies, l’infusion doit être bue après le repas.

A cause de ses hétérosides flavoniques, l’orange protège les parois des capillaires et prévient les hémorragies.

Elle est donc alcalinisante, apéritive, digestive.

La tisane de fleurs ou des feuilles est utilisée pour ses propriétés sédative, hypnotique, antispasmodique et vermifuge.

Pour lutter contre les mites vous pouvez piquer une orange de clous de girofle jusqu’à ne plus voir la pelure, l’action d’une telle préparation se fera sentir pendant des longs mois.

Cependant l’orange est contre-indiquer pour les personnes souffrant d’arthrite, de diarrhées, ayant des problèmes au foie et à la vésicule biliaire, à consommer donc avec modération.

 

Ma recette de confiture d’oranges amères

pour 1 kg d’oranges amères, 1 kg de sucre avec gélifiant

Préparation

Laver les oranges, séparer les en quartiers, enlever le plus possible la peau blanche, réserver le zeste que vous couperez en lamelles très fines (comme des carottes râpées)
ne pas garder les pépins.

Dans une bassine à confiture ou un récipient à bord haut, mettre les zestes d’oranges en lamelles, les quartiers d’oranges, le sucre avec gélifant, bien mélanger le tout et laisser toute une nuit recouvert d’un torchon propre.

Le lendemain mettre à cuire jusqu’à ce que la confiture prenne. Contrairement à ce que l’on peut lire sur les paquets de sucre avec gélifiant, la durée de cuisson n’est pas de quelques minutes pour la confiture en général. Avant que la confiture prenne vraiment, il faut l’écumer régulièrement pour enlever un genre de peau mousseuse qui se forme à ébullition et qui gâche la texture de la confiture si on la laisse. Il faut compter une bonne demi-heure pour que la confiture soit à point. Plutôt plus que moins.

Verser dans des bocaux propres stérilisés au préalable la confiture chaude, visser le couvercle et retourner le pot, c’est à dire couvercle en bas. Cela a pour but de « sceller » le couvercle d’où l’avantage d’une meilleure conservation.Bitter orange Jam

 

 

 

IRIS

 

*

 Citrus auantium Bigaradia (planche botanique)

*

 

La culture du Bigaradier est toujours pratiquée à partir des graines.
Cet arbuste très décoratif fut connu bien avant l’oranger doux et doit lui être préféré pour la distillation.

Bigaradier viendrait du provençal « bigarrado » (bigarré), nom courant donné à l’orange amère. le Bigaradier contient des essences dans chacun de ses organes : feuilles, fleurs, fruits, rameaux, écorce.
Les principales essences extraites et utilisées sont celles du zeste des fruits, des feuilles et des fleurs. Les feuilles de Bigaradiers sont issues de la taille des arbustes. Le Bigaradier est taillé chaque année; on distille les rameaux portant des feuilles et de tous jeunes fruits appelés Petit Grain Bigarade. Le rendement de la distillation du Petit Grain est de 0,3 % à 0,4% de la plante fraîche. Elle a une odeur chaude et un goût très amer.
Les fleurs de Bigaradier sont cueillies à la main d’avril à juin, le matin, juste avant leur épanouissement. L’huile essentielle obtenue est appelée Neroli Bigarade, nom venant de la duchesse de Neroli (XVIIème siècle) qui en parfumait ses gants.
Les fruits sont récoltés d’août à décembre avant maturité complète; le zeste est séparé du restant du fruit, l’essence étant située sur la couche externe de l’écorce: « le flavedo ». les zestes ne sont pas distillés, l’essence étant extraite par expression à froid à l’aide de presse; elle s’oxyde rapidement au contact de l’air.

La composition biochimique de l’huile essentielle de Petit Grain de Bigaradier comporte trois constituants principaux : un monoterpène (limonème), un monoterpénol (linalol) et son ester (acétate de linalyle).
L’acétate de linalyle, composé courant parmi les huiles essentielles, constitue la moitié de l’huile essentielle.
Les autres constituants son en faibles quantité. Des monoterpènes (béta-pinène, béta-myrcène, alpha-terpinène), des monoterppénols (alpha-terpinéol,nérol et géraniol), des esters (acétate de géranyle et de néryle), des sesquiterpènes (béta-caryophylène, farnésène) et des traces de sesquiterpénols (farnésol, nerolidol) complètent cette comopsition. I y aurait également un peu d’anthranilate de méthyle, composé azoté peu courant parmi les huiles essentielles, qui est très hydrosoluble et se concentre surtout dans l’hydrolat.06-petitgrain - citrus aurantium

Propriété et indications usuelles: (ce qui exclut absolument leur application en dehors d’un suivi santé par un médecin aromathérapeute)

« Citrus aurentium feuilles » est une huile essentielle à l’action remarquable pour résoudre les problèmes relationnels car elle agit principalement au niveau des systèmes respiratoire et nerveux.
La composition biochimique de Petit Grain Bigarade lui confère une bonne action spasmolytique, très appréciée des personnes nerveuses, tendues, souffrant de spasmes. « Citrus aurentium feuilles » est sédative, son odeur douce apaise le système nerveux. Elle convient aux personnes déséquilibrées nerveusement qui n’arrivent pas à trouver un rythme dans leur vie joyeuse un jour et triste le lendemain. En cas d’insomnie, de fatigue et de dépression nerveuse, elle apporte le calme propice à une meilleure régénération du corps.
Elle soulage les spasmes cardiovasculaires avec « Lavendula ver », par voie cutanée ; elle améliore et calme la respiration avec « Eucalyptus globulus » et « Lavendula vera » en massage du dos.
« Citrus aurentium feuilles » tempère l’astme nerveux des personnes de caractère difficile et irritable qui s’énervent facilement. Elle améliore la circulation artérielle par voie interne avec « Hhelichrysum italicum »; toutes deux traitent la tachycardie.

« Citrus aurentium feuilles » est anti inflamatoire, c’est l’huile essentielle du neuro-arthritique, de la personne « coincée » qui manque de souplesse face aux problèmes quotidiens et qui a tendance à l’arthrose.
Elle est un peu anti-infectieuse en cas d’affections dues au stress des voies respiratoires avec « Rosmarinus 1,8 cinéole » et, lors de rhumatismes articulaires aigus des enfants, avec « Thymus à linalol ».
« Citrus aurentium feuilles » a une action puissante au niveau de la peau ; c’est un regénérant cellulaire et des tissus cutanés en cas d’acné, de furoncles,de darttres. Avec « Daucus carota » et « Lavendula vera » elle donne de bons résultats pour les soins du visage.

Huile essentielle Neroli
« Citrus aurentium feuilles » est une huile essentielle de terrain qui rend de grands services à notre époque où les échanges entre les êtres sont difficiles, tendus et dishamonieux.

*

 

Kegineryann

Orange amère bigaradier (fruits et fleurs)

Pas de Commentaires à “Orange et bigaradier, « Citrus aurantium Bigaradia »”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire


alice aux pays des saveurs |
Popotte entre Potes |
Vers une nouvelle AMAP à Pa... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chocopoire
| STEFE LA RECETTE!
| LA MARMITE ROUEN TEL 02 35 ...