Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



  • Accueil
  • > Laurier -Sauce – Laurus nobilis

Laurier -Sauce – Laurus nobilis

Laurier-sauce - Laurus Nobilis L

 

*

De la famille des lauracées, le laurier-sauce ou Laurus Nobilis de trouve sous forme d’arbre ou d’arbuste rustique au feuillage persistant. Il se couvre de petites flleurs crème au printemps. On le trouve dans les sols riches et humides mais bien draînés, dans une orientation ensoleillée et protégée du vent.

La Provence et les régions côtières lui conviennent très bien.

Dans le Nord ou dans les régions de l’est de l’Europe, il faut le planter en jardinière qu’on mettra à l’intérieur aux premiers signes des gros frimas.

 

Le pétiole des feuilles, marron pourpre quand il est jeune, devient gris et ligneux avec l’âge . Les feuilles très aromatiques, d’un vert foncé, ont des nervures apparentes. Ces feuilles séchées s’utilisent, comme les feuilles fraîches dans les sauces, les ragoût, les marinades, les bouillons, elles perdent cependant vite leur arôme.

Laurus Nobilis L - PLanche

Les feuilles de cette arbuste méditerrannéen parfument depuis des siècles la cuisine de Provence et d’ailleurs. Pas de bouquet garni sans laurier-sauce, que certains appellent aussi le laurier d’Apollon, laurier noble ou, simplement, laurier.

 

L’huile de ses baies est utilisée en parfumerie (savons de toilette), tandis que son essence entre dans la fabrication de diverses liqueurs.

 

*

Laurier-sauce en fleur

Dans l’Antiquité, cet arbre aux feuilles brillantes était consacré aux dieux et le temple d’Apollon, à Delphes, en était orné.

Laurier du vainqueur

Les Romains ceignait le front du vainqueur – empereur, soldat, athlète ou poète – d’une couronne de laurier tressé, usage qui s’est maintenu longtemps. Le mot lauréat vient de là, de même que le mot « baccalauréat » qui a été forgé sur « baies de laurier ».

 

Durant les grandes épidémies de pestes, au Moyen-Age, on répandait du laurier autour de la maison pour se protéger de la terrible maladie

 

Depuis le XVI° siècle, le laurier-sauce, auquel on peut donner, par la taille, la forme que l’on veut, orne les jardin.

Aujourd’hui on lui donne volontier la forme d’une boule et on le place à l’entrée des jardins et des patios.

 

*

Baies de Laurier-sauce

Autres utilisations :

 

Médicinale :

Le laurier est de la même famille que la cannelle et le camphre. Les huiles esentielles extraites de ses feuilles et de ses baies sont recommandées pour la dyspepsie (manifestations douloureuses digestives, plus particulièrement gastriques, non directement en rapport avec des altérations organiques de l’estomac), les gaz, la perte d’appétit (surtout chez les anorexiques), les règles insuffisantes, la bronchite et l’angine. Il est efficace contre la grippe et toute autre infection virale accompagner de fièvre car il fait transpirer.

Contre la grippe, faites bouillir 20 g de feuilles avec quelques baies dans un demi litre d’eau chaude et buvez 2 à 3 tasses par hour. Si vous avez une infection, faites-vous une inhalation avec une infusion de feuilles de laurier.

Pour la dyspepsie, mettez 2 feuilles de laurier et la peau d’une demi-orange dans 200 ml d’eau bouillante. Laissez infuser 15 minutes. Cette tisane est excellente aussi contre la grippe.

L’infusion de laurier-sauce aide la digestion et s’applique sur le cuir chevelu contre les pellicules.

Une embrocation à base d’essence de laurier-sauce et d’huile d’amande douce soulage foulures, luxations et rhumatismes.

 

Cosmétiques:

Diluez une décoction de laurier-sauce dans l’eau du bain pour tonifier la peauetr calmer les douleurs.

 

Domestique:

Emiettez des feuilles de laurier-sauce dans le pot-pourri.

Suspendez quelques branches de laurier-sauce dans les chambres pour assainir l’atmosphère.

Culinaire :

Dans les marinades au vin blanc, en plus de l’échalotte, de l’ail, du poivre et des clous de girofle, mettez des feuilles de laurier. Laissez macérer la viande 3 à 4 heures avant de la faire cuire.

 

1 Commentaire à “Laurier -Sauce – Laurus nobilis”

  ( Fil RSS pour ces commentaires)

Laisser un commentaire

  1. Très intéressant ! J’ai appris des choses que j’ignorais. Merci pour toutes ces informations.

    EvelyneJ, Scribouille et peinturlure

    evelynej a dit ceci


alice aux pays des saveurs |
Popotte entre Potes |
Vers une nouvelle AMAP à Pa... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chocopoire
| STEFE LA RECETTE!
| LA MARMITE ROUEN TEL 02 35 ...