Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Gratin de bananes, pomme, framboises, pomelo, à la poudre d’amande.(g)

Gratin de bananes

*

Il faut  quatre gourmands pour les ingrédients suivants :

2 bananes peu mûres et longues.

3 Bananes de même taille mais très mûres.Banane peu mûre et bananes mûres

1 citron jaune non traîté

1 pomme de saison

1 pomelo dont on prélèvera 8 quartiers.

8 cuillères à soupe bombées de confiture de framboises.

12 cuillères à soupe de poudre d’amande.Poudre d'amande

6 cuillères à soupe de crème fraîche

120 gr de beurre fondu

4 cuillères à soupe de Cassonade au goût de chacun

4 petits plats à gratin individuels.Plat à gratin individuel

4 cuillères à soupe de rhum ambré.

Pour la décoration au moment de servir :

12 feuilles de menthe fraîche

8 framboises fraîches (ou surgelées si hors saison)

 

Préparation du gratin :

1-     Râper le zeste du citron délicatement, réserver le zeste râpé  et presser le citron, réserver le jus dans un petit bol.

2-     Faire fondre le beurre. Laisser tiédir

3-     Prélever sur le pomelo les 8 quartiers et enlever délicatement la peau qui entoure chaque quartier (cela s’appelle peler à vif). Réserver.Pomelo pelé à cru

4-      Eplucher les 2 bananes peu mûres, les couper en deux pour avoir deux moitiés égales de banane, couper chaque moitié en deux dans le sens de la longueur et passer chaque morceau dans le jus de citron pour éviter qu’ils noircissent. Réserver dans une assiette creuse.Bananes coupées en deux dans la moité aussi

5-     Eplucher la pomme, détailler la en 4 quartier que vous couperez en deux dans la sens de la longueur, passer chacun des morceaux de pommes dans le jus de citron pour empêcher qu’ils s’oxydent. Réserver dans un petit récipient.

6-     Eplucher les deux bananes très mûres. Le mettre dans un saladier et les écraser.

7-     Ajouter à cette « purée » de bananes mûre : la confiture de framboises, la crème fraîche, le rhum ambré, les zestes du citron, la poudre d’amande, le reste du jus de citron et prenez le temps de bien mélanger chaque ingrédient au fur et à mesure que vous les incorporerez.

8-     Prendre les plats individuels à gratin. Avec un pinceau à pâtisserie enduire chaque moule de beurre fondu.  Y dresser 2 morceaux de bananes, 1 quartier de pomme entourer de 2 quartiers de pomelos. Recouvrir chaque petit plat avec une part égale de la préparation faite en « 7 » et égaliser harmonieusement.

 

9-     Avant de mettre au four, saupoudrer sur chaque plat 2 cuillères à soupe de cassonade et à l’aide d’une petite cuillère répartir le reste du beurre fondu sur chaque plat.

10- Enfourner à 240 degré pendant environ 20 minutes.

11- Pour servir, décorer si vous le pouvez chaque plat à gratin de 3 feuilles de menthe fraîche et de 2 framboises fraîches (ou surgelées si hors saison)Framboises fraîches

Feuilles de menthe

Ce dessert fait également un délicieux goûté

Régalez-vous

Kegineryann

 

.
 

Muffins « framboises-cannelle-vanille » au yaourt

Muffins framboise-cannelle-vanille

 

 

*

Pour cette recette il vous faut :

250 gr. De farine de blé type 45

2 gros œufs entiers ou 3 moyens ou 4 petits

100 gr de beurre

+ Beurre pour « graisser » les moules à muffins

1 yaourt blanc

150 gr. de cassonade

.50 gr de sucre blanc cristallisé

1 pincée de sel

1 cuillère à café de bicarbonate de soude

1 sachet de levure

1cuillère à café bombée de cannelle en poudre

1 sachet de levure chimique

1 cuillère à soupe de vanille liquide

300 gr de framboises entières fraîches ou surgelées.

 

Moules à muffins en silicone

 

 

 Poignées de framboises

 

Les principes :

1- Pour réaliser quelques muffins que ce soit il faut constituer deux préparation distinctes : 1 préparation sèche et une préparation humide.

 

La préparation sèche est réalisée avec  la farine, la levure, le bicarbonate de soude, le sel (recette de base) auquel on ajoute rien pour cette recette, mais pour d’autres recettes il s’agira de mettre par exemple d’autres épices (gingembre, cardamome, curcuma, etc.) ou de la poudre de fruits secs (amandes, noisettes, noix, etc.)

 

La préparation humide réunit les autres ingrédients, dits « liquide », c’est-à-dire les œufs entiers, les différents sucres, beurre, yaourt ou lait (lait entier ou lait ribot), vanille liquide, des framboises (pour cette recette) ou encore pour d’autres recettes ce pourra être de l’eau de fleur d’oranger, de l’extrait d’amande amère, d’alcool ou de liqueur, des fruits (canneberges, cramberries, myrtilles, cassis, fraises, mûres, raisins secs, pommes etc.), des légumes (courgette, carottes).

 

Personnellement je préfère ajouter les framboises au dernier moment, car ce sont des fruits fragiles. Donc après avoir réuni les deux préparations.

 

2- Il faut aussi  mélanger grossièrement ces deux préparations sans chercher à obtenir une « pâte lisse » : c’est la préparation sèche qui est versée sur la préparation humide d’un seul coup.

 

 

 

Réalisation :

Commencer par beurrer soigneusement les moules à muffins.

Préchauffer votre four à 200°

Faire fondre le beurre et peser vos ingrédients.

Réaliser votre préparation humide telle qu’indiquée ci-dessus dans les principes. Avec dans l’ordre : œufs entiers et sucres (battre pendant quelques minutes), yaourt, beurre fondu, vanille liquide.

Réaliser votre préparation sèche de la même façon que précisée dans les principes ci-dessus, (Mélanger soigneusement cette préparation de manière à bien répartir la levure)

Réunir les deux préparations tel que mentionnées dans les principes

(Si il y a des grumeaux ce n’est pas grave, mais on ne doit plus voir de farine).

Adjoindre les framboises délicatement sans trop les écraser.

Remplir les moules à muffins du mélange obtenu.

Enfourner

Laisser cuire dans le four à 200° pendant environ 20′.

 

 

Conseils:

 

Les muffins frais se conservent une bonne semaine, au frais, jusqu’à 10 jours.

Si vous les faîtes en grande quantité, sachez qu’ils se congèle parfaitement, vous en aurez ainsi toujours à votre disposition.

 

 

 

Régalez-vous

Framboisiers

.
 

Ma recette de Poire « Belle-Hélène » et sa crème anglaise

 

Poire Belle-HélèneVous pouvez également la présenter ainsi.

*

 

Alors comme cela on aime le chocolat !!! Voici une recette qui permet de marier le goût du chocolat à de douces saveurs, mais attention, il faut aimer cuisiner, c’est à dire ne pas être impatient !

Choisissez un jour où vous aurez tout votre temps. :

Pour 6 convives gourmands il faut une poire William (par personne)

150 gr. de chocolat noir à pâtisser

2 oranges et 1 citron non traités pour pouvoir utiliser les zestes.

1 bâton de cannelle

1 clou de girofle 200 gr. de sucre cristallisé

2 jaunes d’œuf

10 cl. de lait entier

20 gr. de beurre

Pour la crème anglaise :

1 litre de lait,

12 œufs (c’est le nombre de jaune d’œuf qui fera la juste consistance de la crème),

100 gr. de sucre cristallisé,

1 gousse de vanille des îles.

Pour la glace à la vanille ? Ben vous l’achetez toute prête. (Notez que j’ai une très bonne recette de celle-ci)

Modus operandi :

Crème anglaise

Commencer par réaliser la crème anglaise de la façon suivante :

Prendre la gousse de vanille bien dodue et inciser la dans sa longueur délicatement.

A l’aide de la pointe du couteau écarter lui les bras et opérer une glissade subtile de manière à récupérer la « pulpe » de la gousse, mettre en suite le tout dans le lait que vous aurez versé dans une casserole et porter à ébullition.

Pendant que le lait réchauffe sa pâleur vous prenez une grande jatte dans laquelle vous déposer les jaunes d’œufs et le sucre en poudre, puis à l’aide d’un fouet vous aller dominer le sujet en fouettant énergiquement les ingrédients jusqu’à ce que le mélange soit le plus blanc possible.

Le lait bouillant sera versé délicatement dans la jatte sur les œufs blanchis en remuant doucement avec une cuillère en bois. Une mousse délicate se forme sur le dessus de la préparation et ça commence à sentir bon.

Laver soigneusement votre casserole, essuyer la bien puis verser la préparation dedans, place la casserole sur un feu très doux ; et à partir de ce moment là le temps ne doit plus compter car il va falloir un certain temps pour obtenir la consistance voulue et sans arrêt (pas de pause pipi) il va falloir « vanner » le liquide doucement de droite à gauche et de gauche à droite, le bout de la cuillère toujours en contact avec le fond de la casserole, pour que rien n’attache. De temps en temps regarder comment la crème glisse de la cuillère quand vous la relever afin de percevoir le bon moment où elle nappera complètement celle-ci ; ATTENTION la préparation ne doit bouillir sous aucun prétexte sinon la préparation tournerait, si vous avez un doute il vaut mieux retirer la casserole du feu et patienter trente secondes avant de la replacer sur le feu.. Il est préférable d’arrêter la cuisson si vous avez peur et la déguster un peu plus liquide que « tournée ».

La crème anglaise étant à l’épaississement que vous aurez jugé bon, passer la dans un chinois pour filtrer les impuretés qui s’y trouveraient, et réserver la au frais sans la couvrir.

Passons aux poires (pour la pose pipi, c’est maintenant)

Poursuivez en prélevant les zeste sur les oranges et le citron.

Presser le citron. Peler les poires en leur laissant la queue.

Citronner les avec le jus de citron pour qu’elle ne noircissent pas.

Placer les fruits pelés dans une casserole suffisamment grande pour les contenir de façon à se que l’au les recouvre entièrement.

Ajouter le sucre cristallisé ainsi que les zestes prélevés, le bâton de cannelle et le clou de girofle.

Mener à ébullition et laisser pocher les poires 10 à 15 minutes, selon leur grosseur, à petits frémissements. Une fois cuites, prenez les a l’aide d’un écumoire et placer-les sur du papier absorbant pour les égoutter. Prendre une autre casserole pour faire fondre le chocolat, que vous aurez préalablement casser en petits morceaux, avec le lait et le beurre.

Le chocolat étant fondu, hors du feu vous incorporez les 2 jaunes d’œufs en mélangeant avec souplesse. ‘ Il ne restera plus qu’à dresser dans une belle coupe individuelle :

Pour ce faire, coupez chaque poire en deux et débarrasser chaque moitié des pépins.

Placer dans la coupe celles-ci, déposer dessus deux boules de glace à la vanille, napper dans un premier temps de crème anglaise et dans la foulée avec la sauce au chocolat que vous aurez eu le soin de faire tiédir.

Pour les perfectionnistes qui voudraient une touche finale je leur propose de prendre une ou deux poignée d’amandes effilées qu’ils auront fait griller dans une petite poêle, et d’en parsemer chaque coupe avant de servir.

Kegineryann vous souhaite un bon «slurp» et bonne vaisselle !!!

Noter que le reste de la crème anglais peux vous permettre de déguster le lendemain une ile flottante.

Pour ceux qui voudraient connaître l’histoire de la poire Belle-Hélène voici un lien : http://www.leguidedesconnaisseurs.be/article345.html

 

.
 

Riz au lait et à la noix de coco

Riz au lait et à la noix de coco

*

Riz au lait à la noix de coco

  

Pour un nombre incertain de gourmands…

  

Il faut :

  

180 gr de riz rond

1 litre de lait

100 gr de sucre cristallisé

100 gr de noix de coco en poudre

3 oeufs entiers

1 gousse de vanille bien dodue

1 pincée de sel fin

  

ces proportions peuvent être largement doublés si il s’agit d’un goûter d’enfants, on peut même mettre des bougies dessus.

    

Il faut aussi :

Que la gousse de vanille moelleuse soit incisée, tout du long, et grattée délicatement avec la pointe du couteau, déposant la pulpe ainsi recueillie dans le lait ou la gousse ensuite la rejoindra pour le meilleur du goût.

Que soigneusement le riz soit lavé à plusieurs eaux fraîches dans une passoire fine

Qu’il soit jeté dans une casserole contenant un litre d’eau bouillante, ce pour  y cuire 5 minutes plein feu.

Que pendant ce temps il faut mettre à bouillir dans une autre casserole le litre de bon lait entier et vanillé par vos soin (bon, demi écrémé pour ceux qui…. vous savez……si si, j’en suis sûr…(lol)

Que le riz une fois égoutté soit jeté ensuite dans le lait bouillant précieusement vanillé.

Qu’en même temps la noix de coco soit versée en pluie fine dans le mélange en remuant délicatement pour l’y incorporer.

Que la cuisson se fasse  à feu très doux sans remuer surtout, j’insiste .

Que le riz étant cuit lui soit incorporer les oeufs entiers soigneusement battus en omelette mousseuse, et placer le tout dans un plat supportant le four.

Que celui-ci  sera chauffer à 180° ou thermostat 5/6  et la cuisson se finira doucettement en 25 minutes environ. (Surveiller régulièrement la cuisson sans ouvrir le four).

  

Qu’en fin soit porté ce Riz au lait à la noix de coco devant les bouches aux langues tirées pour une dégustation tiède ou froide.

  

Bon délicieux à vous.

    

Kegineryann

.
 

Fondant au chocolat « sub linguae »

Fondant chocolat  

 

Ingrédients :

 

300 gr de Chocolat noir à pâtisser

250 gr de beurre doux (pourquoi pas salé , c’est à essayer!)

250 gr  de sucre en poudre cristallisé

5 oeufs 50/60

2 cuillères bombées de farine tamisée (si possible sans hoquet)

Préparer un moule beurré uniformément.

‘ 

Modus Operandi :

Dans un bain-marie, faire fondre le beurre et le chocolat à feu doux.

Ajouter le sucre cristallisé, mélanger.

Bien battre les oeufs entiers.

Les intégrer dans le mélange.

 

(Au choix, adjoindre une cuillère à soupe d’extrait de vanille ou de curaçao)

Ajouter la farine, bien amalgamer.

Verser la préparation dans un moule à gâteau.

Enfourner à 160 °.

Il faut surveiller la cuisson dans les 5 dernières minutes :soit entre 25 et 30 minuites.

 

N.b : Suivant la consistance que vous voulez donner à votre dessert, il convient de moduler entre la quantité de farine et la quantité d’oeuf ( en fonction  de la grosseur de ces derniers), la quantité de beurre demeurant invariable). Si vers la fin de la  cuisson le fondant avait tendance à brûler , réduire la température de 10° et recouvrir le moule d’une feuille de papier aluminium pour achever la cuisson.

 

Bon délicieux à Vous.

.
 
  • Auteur:

    kegineryann

  • Drapeau du Tibet – Liberté au nom des Droits de l’Homme

    Drapeau du Tibet – Liberté au nom des Droits de l’Homme

  • octobre 2017
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Sondage

    A quelle genre de cuisine va votre préférence ?

    Voir les résultats

    Chargement ... Chargement ...
  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Côté Blog

    Pour voter pour ce Blog:

alice aux pays des saveurs |
Popotte entre Potes |
Vers une nouvelle AMAP à Pa... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chocopoire
| STEFE LA RECETTE!
| LA MARMITE ROUEN TEL 02 35 ...